top of page

Rencontre avec Mme la Préfète


Alexandre Sabatou Catherine Séguin préfète de l'Oise Assemblée nationale

J’ai reçu récemment à ma permanence parlementaire Catherine Séguin, Préfète de l’Oise, qui est entrée en fonction depuis peu dans notre département.


Cette réunion productive nous a permis de mieux faire connaissance et j’ai tenu à évoquer plusieurs problématiques rencontrées dans la circonscription à votre contact en vos qualités d’élus locaux et d’habitants.


Nous avons évoqué d’emblée les problèmes de circulation causés par un important trafic de véhicules poids lourds qui touchent la majorité des communes de la circonscription, notamment à Crouy-en-Thelle où la départementale traverse le centre du village.


La circonscription souffre de l’augmentation importante du trafic routier du fait des infrastructures routières qui n’ont pas connu d’évolution significative et de la proximité avec la région Ile-de-France qui attire les flux.


De nombreuses routes communales et départementales sont détériorées par ces véhicules lourds qui ne respectent pas toujours les interdictions de circuler. Les petites communes expriment leurs difficultés à entretenir le réseau face à la montée des coûts. C’est le cas notamment à Cramoisy où le mur de l’école s’est effondré à cause du passage intensif des poids lourds, ceux-ci allant parfois jusqu’à 150 par jour. Il est urgent de travailler en concertation avec le Conseil départemental pour faire entendre ces problèmes répétés et qu’il puisse aussi prévoir l’entretien des routes qui relèvent de sa compétence.


Cet afflux de camion aurait pu sensiblement s’accroître avec le projet d’un parc d’activités et de logistique sur les territoires de Chambly et de Belle-Église qui fait l’objet depuis ce début d’année de deux arrêtés préfectoraux datant du 31 janvier portant refus d’autorisation environnementale. Certaines associations signalent que ces projets aboutiraient à la création de peu d’emplois et mettraient sur les routes isariennes des centaines de nouveaux poids-lourds.


J’ai aussi attiré l’attention de la Préfète sur les difficultés financières de nombreuses communes de la circonscription. Nombreuses d’entre elles ont été durement sollicitées et touchées par la gestion locale de la COVID-19, de la montée des prix des matières premières et l’inflation.


J’ai conscience des faibles marges de manœuvres des maires de la circonscription et des innombrables contraintes qui les guettent. Je suis à leur écoute pour faciliter leur travail.


Au-delà de ce constat, c’est aussi le sentiment d’être abandonnés par l’État, les instances régionales et départementales qui les atteignent et le fait que tout se passe dans les mêmes communes.


Enfin, j’ai demandé à ce que soit revu les dernières annonces relatives aux fermetures des classes scolaires.


Si la baisse des effectifs semble être une tendance dans le secteur à cause de la baisse des effectifs, la Préfète va étudier s’est engagé ce dossier avec le rectorat pour essayer de garantir les classes dans le milieu rural.


Beaucoup de travail reste à accomplir et j’essaye toujours, à votre contact, de faire bouger les choses.


Alexandre Sabatou

Député de l'Oise

Comments


Recevoir ma newsletter

Pour recevoir des informations sur mon actualité à l'Assemblée nationale ou en circonscription, inscrivez-vous ici. 

Alexandre Sabatou, député Rassemblement National de l'Oise
bottom of page